Booster votre projet avec du Growth Hacking

Le “Growth Hacking”, ce mot est aujourd’hui sur toutes les lèvres dans la Silicon Valley et rares sont les startups qui ne sont pas encore parties a la recherche d’un Growth Hacker pour donner un coup de boost à leur stratégie de croissance.

De Facebook à Twitter, en passant par LinkedIn ou Quora, tous ces succès de la tech ont bénéficié de l’impact d’une “Growth Team” et ce phénomène est relativement nouveau. De quoi s’agit-il réellement et pourquoi le Growth Hacking est-il aujourd’hui devenu une nécessité pour les startups ?

 

Naissance du concept

Inventé par Sean Ellis (Growth Hacker chez Dropbox) en 2010 dans un article de blog intitulé Find A Growth Hacker For Your Startup, le concept de “growth hacking” s’est largement popularisé suite à ce qu’Andrew Chen le reprenne dans un article devenu référence : Growth Hacker Is The New VP Marketing. Si le terme de “hacker” peut parfois faire allusion à l’illégalité, il est a comprendre ici dans sa globalité : un hacker est une personne employant des méthodes non-conventionnelles pour atteindre à tout prix son objectif. L’objectif d’un Growth Hacker, c’est la croissance – élément essentiel a la survie d’une startup.

Pour ce faire, un Growth Hacker se doit de maîtriser un large panel de compétences gravitant autour de trois pôles : le marketing, les données et le produit. Le Growth Hacking représente l’ensemble des pratiques permettant de croître significativement une base d’utilisateurs par des leviers originaux impactant le produit et s’appuyant continuellement sur l’analyse de données.

 

Pourquoi est-il indispensable ?

Les méthodes marketing classiques ne sont adaptées ni aux outils de tracking sophistiqués dont nous disposons aujourd’hui, ni au fonctionnement même des startups dont les ressources sont extrêmement limitées. Les plans marketing à long terme relèvent d’une autre époque. Désormais, si quelque chose ne fonctionne pas, nous le savons immédiatement et la réaction – retrait ou optimisation – ne peut attendre. Le tracking des données d’utilisation est de plus en plus pointu et se déroule en temps réel. Cela permet la mise en place de cycles d’itération de plus en plus courts donnant alors l’opportunité aux startups de montrer leur inventivité en testant sur le produit lui-même des mécanismes de croissance innovants. Ce marketing nouveau régi par les données, marketing de l’expérimentation créative au sein même du produit ayant pour seul objectif la croissance, c’est le Growth Hacking.

 

Des exemples concrets

Le Growth Hacking Funnel inventé par Dave McClure dans sa présentation Pirates Metrics (un must-read) est devenu un des outils d’analyse clefs pour accélérer la croissance d’une startup. Le cycle de vie d’un utilisateur y est décomposé en cinq étapes – Acquisition, Activation, Retention, Referral, Revenue (AARRR) – et le role d’un Growth Hacker est d’optimiser les taux de conversion d’une étape a l’autre par de multiples tests sur le produit.

Voici, en guise d’inspiration, les exemples les plus fameux de growth hacks a chacune de ces étapes :

  1. Acquisition : Airbnb hacke le site d’annonces américain Craigslist pour y poster les offres d’appartements à louer et ainsi drainer une partie de son traffic.
  2. Activation : Twitter contraint les nouveaux utilisateurs à suivre les comptes les plus populaires de manière à leur offrir une première expérience satisfaisante.
  3. Retention : Foursquare réalise une gamification complète de son application de check-in.
  4. Referral : Dropbox nous ajoute 500Mo de stockage à chaque parrainage d’un nouvel utilisateur.
  5. Revenue : Groupon nous offre le deal si 3 de nos amis l’achètent (coût final : seulement -33%).

Vous l’aurez compris, le Growth Hacking est devenu un des leviers de croissance majeurs pour les startups d’aujourd’hui. Pour aller plus loin, rendez-vous  sur growthbakery.com, le premier site éducatif français sur le Growth Hacking.

Maintenant, à vous de jouer !


Adrien Montcoudiol

Adrien Montcoudiol, actuellement Growth Hacker chez Good.Co à San Francisco, est le co-fondateur de The Growth Bakery. The Growth Bakery vise à fournir aux startups des méthodes et tactiques disruptives leur permettant d’établir et d’optimiser leur stratégie de croissance. Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir les meilleurs articles et outils de la semaine dédiés au Growth Hacking: http://growthbakery.com/

Suivez Adrien sur Twitter pour profiter de sa veille : https://twitter.com/adrienm

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s